Témoignage de la communauté d’agglomération du Puy en Velay

18/05/2021 | Collectivités Lombricompostage
https://aura.reseaucompost.fr/storage/uploadfile/rcc_lombri-615.jpgDepuis 2015, la la Communauté d’agglomération du Puy en Velay (Zone gérée en régie avec 28 communes) propose à ses usagers en vente directe auprès du service Collecte et Traitement des Déchets, un modèle de lombricomposteurs en plastique de la marque COLLAVET en 3 ou 4 tamis à tarif préférentiel (prise en charge de 50 % du prix d’achat, entre 33 et 38€ à ce jour).

La souche de vers est donnée à l’usager. Elle est issue du lombricomposteur du service collecte.

Lors de l’achat, une information pratique est donnée à l’usager. Le service reste ensuite à disposition pour assurer un SAV et suivre la pratique du nouvel acquéreur pour répondre à ses interrogations ou intervenir sur un dysfonctionnement. Une information est systématiquement donnée pour l’inviter à s’inscrire sur le site lombri-compost.

Lors d'événements comme TOUS AU COMPOST, la SERD, ou à la demande de structures
pédagogiques, un atelier peut être proposé pour se lancer dans la pratique. A terme, il est envisagé d’organiser de manière régulière ce type d’atelier ouvert sur inscription.

La promotion du lombricompostage s’inscrit dans une démarche globale sur la réduction des déchets et la promotion du compostage sous différentes formes (individuelle en tas ou en composteur, partagée en pied d’immeuble ou quartier, autonome en établissement). Chaque usager du territoire doit pouvoir avoir accès à une solution pratique pour composter ses déchets, et ce quelque soit son type d’habitat. Le lombricompostage participe ainsi activement à l’offre complémentaire sur la pratique compostage.

Le choix de cette technique s’est également justifié par un besoin spécifique sur la Haute ville du Puy en Velay sur laquelle il y a peu ou pas d’espaces publics végétalisés propices au développement du compostage partagé, avec de surcroît des immeubles et des logements de petites tailles.

Ce sont à ce jour 80 lombricomposteurs qui ont été distribués, certains ont migré vers d’autres régions remplacés par de nouveaux venus. Quel que soit le type de lombricomposteur utilisé, le service CTD reste à disposition pour apporter les bons conseils, donner une souche du vers ou du lombrithé.


Merci à Stéphane Ollier, de la communauté de communes de Puy en Velay