Lombricompostage : les agents du SYPP disent oui !

18/05/2021 | Collectivités Lombricompostage
https://aura.reseaucompost.fr/storage/uploadfile/rcc_compost-597.jpgLe Syndicat des Portes de Provence a souhaité initier une démarche d’exemplarité en matière de gestion des biodéchets, en lien notamment avec le PLPDMA, en mettant à disposition de ses 8 agents un lombricomposteur. Objectifs de l’action : réduire le volume des ordures ménagères, montrer l’exemple, sensibiliser à une meilleure gestion des biodéchets, et tester le fonctionnement en vue d’un déploiement en offre de service aux usagers.

22 octobre 2020, l’aventure commence en douceur pour permettre à ces nouveaux occupants de prendre leurs marques dans ce nouvel habitat. Les débuts sont balbutiants, et la crainte de mal faire se fait ressentir mais les vers nous montrent rapidement quelle démarche suivre : réduire les morceaux et/ou les quantités, ajuster l’apport en carbone, brasser au moment de l’apport … Ecoutez votre lombricomposteur, c’est lui qui vous dit quoi faire !

Une colocation qui se prépare en amont

Comme tout nouveau projet, l’adoption du lombricomposteur a nécessité renseignements et formation. Car au-delà de la volonté de réduire les déchets, il s’agissait avant tout de permettre à nos petits vers de s’épanouir paisiblement. Et c’est sous l’égide de notre technicienne valorisation que les agents ont pu découvrir la richesse de ce milieu clos, les bases de son fonctionnement et la bonne compréhension des différents éléments pouvant être observés.

6 mois plus tard, nos lombrics forment désormais une belle colonie venant à bout des biodéchets produits par les agents. L’aventure est une réussite, et ce malgré le challenge du confinement. Le lombricompostage est devenu une habitude et contribue à cultiver l’esprit éco responsable de l’équipe !

Les « + » :
- Réduction des ordures ménagères de la part des agents ;
- Solution peu encombrante et non odorante ;
- Récupération du « lombrithé », bon pour les plantes de bureau ;
- Les vers n’aiment pas la lumière, donc aucun risque de les retrouver éparpillés sur le sol.

Les points d’attention , ceux répertoriés sont liés à l’entretien du lombricomposteur :
- Demande de l’observation, notamment pour entretenir une humidité optimale pour le bon développement ;
- Il faut pouvoir bénéficier d’un emplacement ombragé où les températures n’excèdent pas les 25°C ;
- Le démarrage peut être (un peu) long : il faut laisser le temps à la nature ;
- Il faut prendre le temps de vérifier que tout se passe bien et nécessite parfois de l’ouvrir (vider le bac de terre, récupérer le lombrithé, déboucher la grille si besoin …) ;
- La récupération du compost demande une certaine organisation en amont (risque de débordement, de chutes au sol …).

Pour aller plus loin :
Devant le succès de son opération en interne, le Syndicat prévoit de proposer aux usagers de son territoire n’ayant pas la possibilité d’accueillir un composteur à domicile, une offre de distribution de « kits lombricomposteurs » à prix réduit, à partir du mois de septembre 2021.

Lombricomposteur

Modèle utilisé : éco-worms


Justine SOUVIGNET
Chargée de communication au SYYPD